Je ne sais pas si tu aurais voulu vivre à l’époque de Jésus, en tout cas, ceux qui le suivaient ont vu des miracles extraordinaires. Ils étaient émerveillés par la puissance de Jésus, son autorité sur la maladie et même sur la nature.
Tu te souviens de cette violente tempête sur le lac ? Les disciples étaient sur le point de perdre la vie, mais Jésus a ordonné au vent et à la mer de se taire. Le calme est revenu immédiatement. Les disciples étaient stupéfaits.

Mais un jour, c’est Jésus qui a été étonné, même rempli d’admiration.
Qu’est-ce qui a bien pu se passer pour que Jésus soit étonné à ce point ?
On va le découvrir en écoutant cette histoire que tu pourras relire dans l’Evangile de Luc au chapitre 7.

Abonnez-vous à la chaine YouTube de 123 raconte !

Écoute l'émission

Cette émission est aussi disponible en Podcast !

PowerPoint

Les PowerPoint seront bientôt disponibles

Texte de l'émission :

POURQUOI JÉSUS EST-IL SI ETONNÉ ?

Imagine, Capernaüm ; une jolie petite ville avec des maisons au toit en terrasse, au bord d’un lac, le Lac de Galilée. Il y a des pêcheurs, des bergers, des paysans mais aussi des soldats. Le pays est occupé par les armées romaines. Les juifs sont sous la domination de l’empereur de Rome depuis des années. Ils voudraient retrouver leur liberté et voir tous ces soldats repartir chez eux. Il y a souvent des conflits, des mauvais coups, des abus. Les relations sont parfois compliquées. Ces soldats ont d’autres habitudes, des façons de vivre différentes, ils adorent d’autres dieux, des statues, des idoles. Les juifs n’entrent pas dans la maison des romains.

Un de ces officiers romains a un serviteur, qu’il aime beaucoup, qui est gravement malade. Il a entendu parler de tous les miracles que fait Jésus et il croit en Lui.
« Il vient d’arriver dans notre ville avec ses disciples !» lui dit quelqu’un.
Aussitôt, il fait appeler quelques responsables juifs : « Allez voir Jésus, leur dit-il, et demandez-lui de ma part, de venir chez moi pour guérir mon serviteur ».

Ils s’en vont donc trouver Jésus.
« Nous venons de la part de l’officier romain, disent-ils. Il te prie de bien vouloir venir guérir son serviteur qui est sur le point de mourir. On te demande vraiment de venir chez lui, il mérite que tu lui accordes cette faveur. Il aime notre peuple, il a même fait construire à ses frais notre synagogue. Viens avec nous.»
« J’irai et je le guérirai » leur répond Jésus.

Ils se mettent en route.
Ils ne sont pas bien loin de la maison, quand un groupe d’hommes arrive à leur rencontre. Ce sont des amis de l’officier, ils ont un message pour Jésus.

« L’officier nous a envoyé pour te dire : Ne te donne pas tant de peine pour venir chez moi car je ne mérite pas que tu entres dans ma maison. D’ailleurs, c’est pour cela que je n’ai pas osé venir moi-même te trouver. Mais, dis un mot, et mon serviteur sera guéri. Car, moi, je suis soumis à des supérieurs et j’ai des soldats sous mes ordres, et quand je dis à l’un : « Va », je sais qu’il ira. Quand je commande à un autre « Viens », il vient. Quand je demande à mon serviteur « Fais ceci », il le fait. Jésus ce n’est la peine de te déplacer, dis seulement un mot et mon serviteur sera guéri.»

 

A l’écoute de ces paroles, Jésus est rempli d’admiration pour cet officier. Il ne peut pas le cacher, il se tourne vers la foule qui est là et il leur dit :

« Vraiment, je vous l’assure, nulle part en Israël, je n’ai trouvé une aussi grande foi. Je vous le dis, des gens viendront en foule de tous les pays, ils croiront en moi et ils seront sauvés, ils iront au ciel. Et ceux qui n’auront pas la foi, ils n’y entreront pas. »
Puis, Jésus dit aux amis de l’officier : « Vous pouvez retourner chez l’officier, ce qu’il m’a demandé avec foi pour son serviteur va s’accomplir.»

Arrivés à la maison, ils trouvent le serviteur en parfaite santé, comme Jésus l’avait dit.

1,2,3,4 ET TOI ET MOI !

Tu te souviens de la question de Benji : qu’est ce qui a rempli Jésus d’admiration ?
Oui ! C’est la foi de l’officier. Cet homme croit dans la puissance et l’autorité de Jésus pour guérir son serviteur. Ce qu’il a dit, c’est ce qu’il pense en vérité, ce qui est dans son cœur. Toi aussi, tu peux dire à Jésus ce qui est dans ton cœur. Tu peux lui dire que tu crois en Lui.
Et si tu trouves que ta foi est petite, eh bien, rassure-toi, elle va grandir. Comment ? Tout simplement, au fur et à mesure, que tu vas connaître Jésus. Mieux on le connaît, plus il est facile de lui faire confiance, de croire en Lui.
Lis l’Evangile et écoute nos émissions 1, 2, 3 Raconte, car nous continuerons de te parler de Lui et ta foi grandira.

4, 3, 2, 1 ET NOUS LES PARENTS !

Quand vous dites quelque chose à votre enfant, pourquoi vous croit-il ? Parce que vous êtes ses parents, il vous connaît, il sait que vous lui dites la vérité, il a confiance en vous. Quand vous lui faites une promesse, il croit que vous pourrez et que vous allez la réaliser. L’enfant fait confiance, naturellement, il ne doute pas de votre parole et sa confiance vous réjouit.

Tout aussi naturellement, il est disposé à croire en Jésus. Pour cela, il a besoin de le connaître de mieux en mieux, qui il est, ce qu’il dit, ce qu’il fait, ce qu’il promet.
Notre objectif en faisant les émissions 1,2, 3 Raconte est justement de vous apporter un outil supplémentaire pour nourrir la foi de vos enfants.